Présentation

Mis en place par la nouvelle communauté d’agglomération, le réseau des conservatoires de Paris-Vallée de la Marne réunit 9 établissements de proximité et encadre chaque semaine plus de 11 000 élèves, inscrits ou non-inscrits.

Établissements d’enseignement artistique en musique, danse et théâtre, les conservatoires de Paris – Vallée de la Marne regroupent le conservatoire Simone-Veil à Courtry, le conservatoire Le Kiosque à Brou-sur-Chantereine, le conservatoire Jacques-Higelin à Chelles, le conservatoire Olivier-Messiaen à Vaires-sur-Marne, le conservatoire Michel-Slobo à Torcy (à rayonnement intercommunal), le conservatoire Val-Maubuée à Noisiel (à rayonnement départemental), le conservatoire Lionel-Hurtebize à Champs-sur-Marne, le conservatoire Nina-Simone à Pontault-Combault et le conservatoire de la Ferme d'Ayau à Roissy-en-Brie.

Premières étapes de mise en réseau

Depuis 2016, la nouvelle communauté d’agglomération Paris-Vallée de la Marne a en charge, parmi plus de 30 équipements culturels et sportifs, 9 conservatoires issus des précédents Conservatoire de musique Marne et Chantereine, Réseau ArteMuse et Conservatoire Pontault-Combault/Roissy-en-Brie.

À partir de 2018, la Communauté d’agglomération s’est engagée dans une démarche de mise en réseau de l’ensemble des conservatoires.

Cela s’est rapidement traduit notamment par l’adoption d’un plan d’harmonisation des tarifs (mai 2018), par lequel le conseil communautaire a décidé d’une tarification au taux d’effort facilitant l’accès des familles, et par la mise en place d’une organisation nouvelle pour diriger l’ensemble.

Service public de l’enseignement artistique

Le réseau des conservatoires de Paris- Vallée de la Marne est un service public intercommunal de l’enseignement artistique en musique, danse et théâtre. 

Il a pour missions centrales l’éveil artistique, la sensibilisation et la formation des futurs amateurs aux pratiques musicales, chorégraphiques et théâtrales, l’accueil et l’accompagnement des amateurs, la formation et l’orientation des futurs professionnels, et leur préparation à l’enseignement supérieur spécialisé. Il contribue également à l’animation des villes du territoire en générant plus de 300 manifestations chaque année.

Deux des neuf conservatoires sont classés par l’Etat (le conservatoire Val-Maubuée à Noisiel est classé « conservatoire à rayonnement départemental », le conservatoire Michel-Slobo à Torcy est classé « conservatoire à rayonnement intercommunal »). Le conservatoire Val-Maubuée est habilité à délivrer des diplômes d’études reconnus par l’Etat.

Près de 11 000 élèves concernés

Les 9 établissements accueillent aujourd’hui 4 500 élèves inscrits, encadrés par 230 enseignants spécialisés, et rencontrent chaque semaine plus de 6 500 enfants scolarisés sur le territoire.

Une offre de formation complète

Le réseau des conservatoires a notamment pour objectif de favoriser l'accès du plus grand nombre aux arts et à la culture, et pour ceux qui le souhaitent, à une pratique artistique épanouissante, exigeante et partagée, tout en défendant l’idée d’une excellence pour tous en apportant le plaisir de la réalisation artistique.

Ainsi, les conservatoires :

  • développent activement la mission d’action culturelle envers les publics autres que les élèves inscrits, et notamment l’éducation artistique et culturelle en lien avec les écoles primaires des villes de Paris-Vallée de la Marne,
  • proposent une offre de formation et de pratique adaptée aux souhaits et aux possibilités de tous les profils d’élèves, des parcours personnalisés non diplômants aux formations diplômantes menant jusqu’à une orientation spécialisée,
  • proposent une offre de pratiques collectives particulièrement riche permettant à chacun de trouver l’ensemble et le style qui lui convient,
  • unissent leurs compétences respectives pour proposer des formations les plus complètes possibles aux élèves qui aspirent à une aventure professionnelle.

La mise en réseau des conservatoires permet à l’ensemble des habitants du territoire de l’agglomération d’avoir accès à l’intégralité des formations proposées en musique, danse et art dramatique.

Une saison artistique et culturelle riche et variée

La vie artistique et culturelle générée par le réseau des conservatoires est abondante et très diversifiée. Ainsi, la saison de diffusion est constituée tout à la fois :

  • de rendez-vous tout public pour découvrir et se familiariser avec une expression artistique,
  • de rendez-vous pédagogiques liés à la progression des élèves (auditions, master-class, etc..),
  • de restitutions de travaux d’élèves,
  • de concerts et spectacles, dans des formats très différents, préparés sur un thème choisi ou pour une circonstance particulière, par une ou plusieurs classes,
  • de temps forts couvrant plusieurs jours de prestations,
  • de projets menés en lien avec les villes ou avec d’autres institutions du territoire,
  • d’une saison professionnelle de concerts et spectacles portés par les équipes d’enseignants.

Des équipements adaptés

Le réseau des conservatoires dispose aujourd’hui de 11 équipements adaptés pour accompagner les élèves dans leurs parcours artistiques.

La communauté d’agglomération a réalisé depuis 2016 plusieurs projets d’investissement :

  • construction du conservatoire Nina-Simone à Pontault-Combault,
  • réhabilitation du bâtiment rue Saint-Hubert et construction d’une extension pour accueillir l’ensemble des activités du conservatoire Jacques Higelin à Chelles,
  • travaux d’adaptation et d’évolution dans le studio d’enregistrement Music Hall Source à Roissy-en-Brie,
  • travaux de rénovation au conservatoire de la Ferme d’Ayau à Roissy-en-Brie.

Une gestion par pôle géographique

Le réseau des conservatoire est désormais géré selon une logique de 4 pôles géographiques, avec, du Nord au Sud du territoire :

  • Le pôle Chelles / Courtry / Brou-sur-Chantereine :
    • Conservatoire Jacques-Higelin à Chelles,
    • Conservatoire Simone-Veil à Courtry,
    • Conservatoire Le Kiosque à Brou-sur-Chantereine,
  • Le pôle Torcy / Vaires-sur-Marne :
    • Conservatoire Olivier-Messiaen à Vaires-sur-Marne,
    • Conservatoire Michel-Slobo à Torcy (classé à rayonnement intercommunal), ainsi que la Forge à sons (pour les musiques actuelles)
  • Le pôle Noisiel / Champs-sur-Marne :
    • Conservatoire Val-Maubuée à Noisiel (classé à rayonnement départemental) et son annexe à Lognes,
    • Conservatoire Lionel-Hurtebize à Champs-sur-Marne,
  • Le pôle Pontault-Combault / Roissy-en-Brie
    • Conservatoire Nina-Simone à Pontault-Combault,
    • Conservatoire de la Ferme d’Ayau à Roissy-en-Brie.